L'  essentiel

Le déluge

D.ieu donne instruction à Noa'h, plus connu sous le nom de Noé, de construire une grande arche, appelée Tevah.

Cette dernière est construite à partir de bois et enduite de bitume à l’intérieur et à l’extérieur pour affronter le déluge qui va « détruire toute chair dans laquelle il y a un souffle de vie de dessous les cieux ; tout ce qui est sur la terre périra ».

Noa’h entre alors dans l’arche avec toute sa famille ainsi qu'avec un couple (mâle et femelle) de chaque espèce animale.

La pluie tombe pendant 40 jours et 40 nuits et « il ne resta que Noa’h et ce qui était avec lui ». Après 150 jours, les eaux commencent à diminuer et l’arche se pose sur le mont Ararat.

Après la pluie, le beau temps...


Au bout de 10 mois, les sommets des montagnes apparaissent.

40 jours plus tard, Noa’h ouvre alors la fenêtre de l’arche et envoie un corbeau, puis une colombe.
À son deuxième envol, la colombe revient portant en son bec une feuille d’olivier.

La troisième fois, elle ne revient pas : « Noa’h écarta le plafond de l’arche et voici, la surface du sol était asséchée ». 

D.ieu lui ordonne alors de quitter l’arche, d’en faire sortir les animaux et de repeupler la terre. 

Noa’h construit par la suite un autel et y offre des sacrifices.

De sacrifices en bénédictions

D.ieu bénit Noa’h ainsi que ses fils et les avertit du caractère sacré de la vie : le meurtre est proscrit ainsi que la consommation de la chair d’un animal encore vivant. D.ieu établit Son alliance avec l’humanité et lui donne alors l’arc-en-ciel comme signe.
Par la suite, Noa’h plante une vigne et s’enivre du vin produit. Cet enivrement conduit Noah à se dénuder.

2 de ses fils, Chem et Yaphet, sont bénis pour avoir recouvert la nudité de leur père, dans sa tente.

Le troisième, ‘Ham, est maudit pour « avoir vu » et « avoir raconté » la déchéance de son père.

Une descendance défiante et arrogante

Les descendants de Noa’h forment un seul peuple, à la langue commune, pendant 10 générations.

Cependant, ces derniers défient D.ieu en construisant une grande tour qu’ils veulent symbole de leur invincibilité.

D.ieu confond alors leur langage de telle sorte que l’un ne comprenne plus l’autre.

Ils abandonnent ainsi leur projet et se dispersent à la surface de la terre, se séparant en 70 nations.

La paracha s’achève avec la chronologie des générations qui vont de Noa’h à Avram (qui deviendra Avraham) et le voyage de ce dernier de Our-Kasdim à 'Haran vers le pays de Canaan.

שירותים חברתיים

22 rue St Suffren - 13006 Marseille